Le spécialiste du recrutement des agents commerciaux et des VRP multicartes

La prise de contact

Les erreurs à ne pas commettre

    Les entrées en matière à proscrire

    Avant de découvrir les meilleures façons de démarrer un entretien de vente, voyons ce qu'il convient de ne pas faire et qu'on entend pourtant si souvent, y compris dans la bouche de vendeurs chevronnés
  • Parler de la pluie et du beau temps
    "Quel fichu temps"... "Il fait un froid de canard"... "Quelle chaleur"...Outre le fait que ces entrées en matière sont d'une triste banalité, elles ont généralement pour résultat des réponses du type :

    "M'en parlez pas, les gens ne mettent plus le nez dehors"..."Vous pouvez le dire, ça n'arrange pas les affaires"...

    Bref, rien de très positif pour lancer l'entretien sur une note positive.
  • Ca va les affaires ?
    Voilà une interrogation elle aussi rarement propice à la création d'un bon climat, car chacun le sait, les affaires se sont pas ce qu'elles devraient être !

    "Comment vont les affaires ?" ... Bof !
  • Excusez-moi de vous demander pardon
    "J'espère que je ne vous dérange pas trop, je ne voudrai pas abuser de votre temps dont je sais qu'il est précieux" ...

    Ces précautions oratoires qui se veulent des marques de bonne éducation, sont en fait autant de raisons pour le client de vous dire : "Vous avez raisons, je suis débordé. Alors si vous voulez bien, je vous accorde seulement quelques minutes".

    Et vous voilà parti pour un entretien "au sprint". Mais vous l'avez bien cherché !
  • Je passais par là
    Le "je passais par là" s'accompagne en général du "j'ai pensé que je pourrais vous faire une petite visite"... et pour couronner le tout on peut ajouter un timide : "je ne vous dérange pas ?"

    Une façon là encore de quémander un entretien dont le moins qu'on puisse dire est que cela ne vous valorise pas et ne vous met pas en position de force.

    A exclure bien entendu.
  • Alors, l'ouverture de la chasse ?
    Sous prétexte d'être symapthique d'entrée de jeu, certains commerciaux pensent qu'il faut entamer la conversation en parlant des hobbies du client.

    Rien de moins vrai. Car, outre le fait que le client ne peut être dupe du stratégème, il y a la plus grande difficulté à réorienter de façon naturelle le sujet sur l'objectif de l'entretien. A moins d'y être amené par le client qui se voie contraint d'asséner un terrible : "Bon ! et si on en veanit à la raison de votre visite..."

    Et même si un client semble ravi de passer un long moment à parler avec vous d'un de ses loisirs préférés, sachez qu'il vous en voudra ensuite de lui "avoir fait perdre son temps".

    Résultat, vous risquez d'avoir beaucoup de difficultés à la rencontrer une nouvelle fois.
  • Alors, comment ça se passe ?
    Ca part d'un bon sentiement. Le vendeur s'informe de la dernière affaire réalisée avec son client et le plus souvent, il y a bien un point ou un autre qui ne s'est pas aussi bien passé que prévu. Et vous voilà enferré sur un point négatif... Difficile de construire à partir de là un entretien positif.

    Alors, inutile de donner des bâtons pour se faire battre.
  • Je viens vous voir sur la recommandation de ...
    Attention, vous êtes assez grand pour entrer en contact avec les clients potentiels et la qualité de l'offre que vous allez lui faire est en elle-même suffisamment intéressante pour justifier qu'il vous reçoive.

    Le fait de se recommander de quelqu'un peut finalement constituer davantage un frein qu'un accélérateur.
  • Le long monologue
    Connaissant très bien votre sujet, vous pourriez être tenté de vous lancer dans un long monologue, avec présentation de votre société et enchaînement sur le catalogue produits...

    Gardez-vous en. Le client ne vous écouterait que d'une oreille distraite et vos arguments n'auraient aucun impact.

Dossier pratique

Vendre ma carte

Vous souhaitez vendre votre carte ?
Diffusez votre cession auprès de nos abonnés sur notre site et nos newsletters.

Offres pour commerciaux exclusifs

Aujourd'hui 1 offres d'emploi

le site leader de la mise en relation entre les entreprises et les commerciaux indépendants (agents commerciaux, VRP multicartes, VDI, auto-entrepreneurs, apporteurs d'affaires...). Consultez notre base d'offres ou de demandes de cartes et entrez en contact avec l'entreprise ou le candidat de votre choix.